F.A.Q



Y a-t-il un âge idéal quand on veut apprendre à forger, souder… ?

Il faut un âge minimal pour suivre un stage pendant plusieurs jours et s’immerger intensément dans un métier (d’art). Des enfants ou adolescents jeunes peuvent être très enthousiastes, mais ils n’ont pas toujours de l’endurance. C’est normal, parce qu’ils doivent découvrir plein de choses dans la vie. En plus, comme on travaille avec le feu, avec des outils électriques…  il faut un minimum de sérieux pour ne pas se mettre en danger. Nous mettons la limite à 15 ans, et pour des enfants plus jeunes, nous demandons un contact avec les parents à ce sujet. Il est fortement conseillé que des ados en dessous de 15 ans soient accompagnés par un parent. Pour le reste, l’âge idéal n’est que celui de l’envie d’apprendre et de créer !

Est-ce que tous vos stages sont accessibles aux hommes aussi bien qu’aux femmes ?

Oui certainement. Certaines disciplines sont plus techniques, d’autres requièrent un peu plus de force physique, mais  lors de cette initiation dans le monde du métal on découvre très vite que ce qui est le plus important c’est ce feu intérieur que vous avez en vous, l’envie, voire la passion. Avec cette force-là, tout le monde peut devenir forgeron, orfèvre, fondeur ou soudeur.

Faut-il de la force physique pour suivre un stage de forge ?

Oui, naturellement, mais il est hors de doute que tout être humain en a!  La force n’est pas nécessairement l’élément le plus important. Une bonne gestion du feu, et une bonne chauffe peuvent  réduire considérablement le recours aux biceps surdimensionnés. Et puis chaque participant choisira avec le conseil du formateur la dimension de fer qui lui convient.

Votre atelier est-il vraiment à 100 % mobile ? 

Oui ! Si votre association, club ou cercle d’amis, musée ou entreprise aimerait inviter notre caravane de feu et de fer pour organiser une activité (démo, stage, activité de teambuilding etc.), n’hésitez pas à prendre contact. Ensemble nous allons étudier comment cette activité peut se dérouler au plus prés de chez vous, de vos clients, ou de votre institut ou entreprise

Avez-vous des conseils vestimentaires à passer?

Il faut principalement se préparer à porter des vêtements qui peuvent se salir. Tenue de travail physique fortement conseillée ! Comme nous travaillons presque dans tous les stages avec le feu, pensez également à porter des vêtements en coton et évitez les matières synthétiques.

Pour les stages d’assemblage et de forge, n’hésitez pas à amener tablier de cuir, ou chaussures de sécurité si vous en disposez. Sinon, nous vous en fournirons.

Je voudrais changer de boulot – je voudrais apprendre un métier d’art – je voudrais devenir forgeron. Mais je n’ai aucune expérience, je n’ai aucune idée si mon envie est réalisable ou bien fondée. Que faire ?

Apprendre un (nouveau) métier est une chose sérieuse, et il vaut mieux savoir dans quoi on se lance avant de se décider pour une véritable formation professionnelle qui peut durer des années. Nos stages servent exactement à cela. Pendant plusieurs jours vous recevez une initiation dans le monde du métal de façon professionnelle. Ainsi, après le stage, vous en savez plus sur le métier ou les techniques qui vous intéressent. Après l’euphorie du premier jour il faut encore quelques jours en plus pour sentir si on a vraiment envie de s’y lancer et de savoir si on est un tout petit peu doué pour un travail manuel. Le reste c’est beaucoup d’exercice, de passion et de persévérance. Tout cela vous permettra de prendre une décision en connaissance de cause.

En ce qui concerne la forge, après le stage, si vous êtes toujours mordus, nous pourrons vous donner des conseils pour la suite. Soit vous continuez à venir en stage plusieurs fois de suite, soit vous commencez une formation modulaire que Feu et Fer ! a mis sur pied, ou nous vous informons d’autres possibilités de formation de soir (pour adultes).